Son habitat

 

 

Il est primordial d'éviter les courants d'air, les variations de température et les ultrasons.
La cage doit être près d'une source de luminosité sans pour autant être exposée au soleil. Les caves sombres et humides sont une torture pour le cobaye.

Une cage posée à hauter d'homme est l'idéal: votre chon participe à tout.
La cage ne doit pas être située dans un endroit trop bruyant. L'ouie du cobaye est plus fine que celle de l'être humain.

 

 

Les dimensions de la cage

Les cobayes ne sont pas des animaux exigeants, ils n'ont pas besoin d'un logement particulier.

Pour un cobaye qui fait de l'exercice, comptez au minimum une cage de 60*30*40

Pour un cobaye qui ne fait pas de l'exercice, comptez au minimum une cage de 70*45*40

Aménagement de la cage

* Le sol doit être recouvert de litière

copeaux de bois : attention à la qualité, pas de poussière !

rafle de maïs

chanvre: un peu ennuyeux pour les poils longs

Une couche de paille s'ajoutera volontiers par dessus.

Attention au papier journal dont l'encre est très toxique.
Personellement, j'utilise le dry-bed, une moquette absorbant le pipi, mais sur laquelle vous devrez recueillir les crottes et qui se lave en machine à 40°. Un peu cher mais pratique, si vous n'êtes pas éleveur.

 

 

 

 

 


* Du foin (en boule à même la cage ou en ratelier)

* Une gamelle en matériaux solides pour éviter que les animaux ne retournent, piétinent, souillent et salissent leurs extrudés.

* Un biberon ou une gamelle d'eau.

* D'autres accessoires (facultatifs) peuvent être ajoutés: pierre à ronger, hamac, nid-crêpe, jouets ... et un parc !

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

Nettoyage de la cage

Le nettoyage est recommandé au minimum une fois par semaine.

La désinfection complète est souhaitée au minimum une fois par mois.

 


Les aménagements et accessoires doivent également être nettoyés et désinfectés.

Le gros sel pour le biberon, le vinaigre blanc pour les traces d’urine, la javel diluée pour la désinfection.

Personnellement, j'utilise du bicarbonate avec du citron tous les jours et l'eau de javel une fois par mois.

 

 

 

 

 

 

 

Et surtout ... évitez cela :

 

 

 

?!?

 

 

  

 

 

 

 

Cette photo, en accès libre, provient d'un élevage où les cochons d'inde ont des récompenses et où il y a  ... quand même ...  d'autres installations .

 

OUF! me direz-vous,

et si l'on regarde bien, les caisses communiquent 2 par 2 ... 

 

 

 ... sauf que cela me déplait fortement de constater que malgré tout, ici, le mot cochon d'inde en arrive à rimer avec fric !

 

Les animaux sont cernés par du bois et du plastique lorsqu'ils sont naturellement  sur leurs 4 pattes. Euh ... il est sociable votre chon à la vente ?

 

Non mais, attendez, transposez à l'échelle humaine : vous mettriez votre enfant dans une chambre de 3 mètres carrés ?

 

 

Ah oui ?!

 

Et bien ne vous trouvez pas sur mon chemin

parce que je vous dénoncerai pour maltraitance !

 

 

 

***********************

 

Que l'on ait de telles installations pour isoler plusieurs mises bas, un chon malade, un nouveau chon en quarantaine  ... pourquoi pas, si par la suite les animaux  retrouvent un grand espace.

 

Dans cet élevage, je pense que c'est  le cas.

 

 

**************

 

Mais il y a un élevage dans le sud de la France

où une seule caisse comporte plusieurs chons,

dans des conditions sanitaires  ... déplorables.

 

 

C'est dégueulasse !

 

 

 

Alors un conseil :

 

Sur les sites internet, si l'éleveur ne montrent pas ses installations

et

si il se déplace pour vous vendre le chon : méfiance !

 

 

 

  



18/06/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres