Les satinés

 

Les Satinés

 

 

Le cobaye satiné est globalement plus petit que les autres.

La fourrure est dense, soyeuse, fine et brillante. Il est très doux au toucher : comme du satin !

Toutes les couleurs et dessins sont admis en Satin, s’ils existent dans les standards, la différence résidant dans la brillance de la fourrure.

 

 

 

 

 

 

Les poils prennent plus facilement des reflets de lumières, mais malheureusement cette race présente souvent un comportement craintif et rend plus fragile les cochons d'inde qui le porte aux maladies.

 

 

 

 

 

Un cobaye satin ne doit pas être croisé avec un satin, cela fragilise les os, les dents, et provoque des hypocalcémies chez les jeunes.

 

 

Les risques liés à la femelle SATIN

 

Qu'est ce qui fait qu'un cobaye est SATIN?

 

Un cobaye satin est un cobaye porteur d'une TARE, qui lui confère un poil plus fin ainsi que des os plus fins.

 

Un cobaye satin, pour ceux qui s'y connaissent en génétique, est homozygote, il possède le gène satin des DEUX parents.

Le cobaye "porteur satin" ressemble à cobaye non satin, mais possède le gène d'un de ses deux parents. Ses os sont normaux, il peut transmettre le gène à ses descendants mais la femelle court moins de risques que les femelles satin.

 

 

 

 

 

Le principal risque est l'hypocalcémie.

 

Les bébés qui se développent dans le ventre de leur maman ont besoin de calcium pour construire leurs os, leurs dents, leur fourrure. Ils puisent dans les réserves de leur maman. Si la maman est satin, ses réserves sont moindres. Elle s'affaiblit plus vite.

 

Le calcium passe des os dans le sang de la maman puis dans le corps des bébés en formation. Une certaine quantité de calcium dans le sang est nécessaire au fonctionnement de l'organisme, et au fonctionnement du cerveau.

 

Lorsque ce taux est trop bas, le cobaye "a froid", il "tremble", il peut avoir des convulsions et mourir dans la demi-heure. A ce moment, même une dose de calcium oral ne peut plus rien faire pour le sauver. Seule une prise en charge très rapide par un vétérinaire compétent pourra sauver votre cobaye.

 

A ce moment-là, me direz-vous, pas de souci, il suffit de donner un complément de calcium mais aussi de vitamine D, qui aide à la fixation du calcium... Hé bien ... Pas tout à fait.

 

Le calcium en excès dans l'organisme bloque les reins.

Et un cobaye en dialyse, ça ne se fait pas encore... Votre cobaye mourra dans des souffrances assez épouvantables que je ne détaillerai pas ici.

 

De plus, la vitamine D en excès est très toxique.

C'est une vitamine liposoluble, qui est stockée dans les tissus mous de l'organisme et les graisses. En cas de perte de poids -> empoisonnement. En cas d'excès -> épilepsie, problèmes moteurs, problèmes neurologiques etc sont à craindre.

 

 

 

 

 

Autre souci: la charge sur la colonne vertébrale

 

Les os, donc la colonne vertébrale de la femelle satin est plus fine. C'est pour cette raison que la grossesse chez une femelle satin ne devrait pas être envisagée si la femelle fait moins de 800 grammes.

 

 

 

 

 

 

C'est la théorie vétérinaire,

 

mais les éleveurs qui sont eux très proches des cochons d'inde, qui ont l'arbre généalogique de leurs sujets et qui possèdent une certaine  expérience se décalent de cette thérorie.

 

Les commentaires si dessous sont encourageants pour avoir un satiné

 comme compagnon ou reproducteur.

 

Et pour vous faire envie, quelques sujets de mon éleveur, les Cobayes de l'Hirondelle :

 

 issue  http://mapassiondescobayes.blog4ever.com

 

 

  

 

issues http://cobayes71.e-monsite.com/

 

 

 

Comme elles ont l'air toutes douces ... hum ... trop bien !!!

 

 

 



08/03/2011
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres