Les poils longs

 

 

 

Je dédie cet article,

à un chon shelty que j'affectionnais particulièrement.

Vous le verrez  adulte en illustration dans ce blog.

 

Mais une escapade ... une plante ...  et ce fut un départ prématuré pour le paradis des chons, où il a rejoint son papa DORE, alpaga disparu suite à la canicule quelques jours plus tôt.

 

 Câlins à toi, MOKA

 

 

 

 

Le voici en numéro 1, tout bébé.

 

Propriétaire MC/DOUDOU71

 

 

 

 

 

 

Dans cette catégorie, on trouve trois classes :

 

- les shelties et shelties couronnés

- les péruviens

- les texels et texels couronnés, les alpagas

 

Toutes les couleurs sont admises.

 

Les Shelties 

 

Le shelty a les poils lisses et longs dirigés vers l'arrière, et la tête dégagée. Son nom vient du mot coquille.

 

 

 

 Moussline, la maman de Moka, Cobayes de l'Hirondelle.

 

Câlins à toi ma belle, car en ce 11 janvier 2012, je viens d'apprendre que tu brilles dans le ciel ... tu as rejoins ton fils, le beau MOKA ...

 

 

 

 

 

  

Et pour la petite histoire,

 

les deux shelties ci-dessus

 n'ont aucun lien de parenté

avec ceux, ci-dessous!!!

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les Coronets

 

Le shelty couronné est un shelty avec une rosette sur la tête. On le nomme: coronet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les Péruviens

 

Le péruvien possède deux rosettes sur l'arrière train, les poils dirigés vers l'avant et une belle frange appelé " pony " qui recouvre la tête.

Il faut le caresser de l'arrière vers l'avant.

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les Texels

 

Le texel est issu de croisements entre Rex et Sheltie. Les poils longs sont frisés et dirigés vers l'arrière, c'est donc un Sheltie bouclé !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et comme le Rex, ses moustaches ou vibrisses sont frisées !

Cela se voit bien chez Gouarana, la jolie petite pelote de laine ci-dessous.

 

 

 

 

  

 

 

 

 L' Alpaga

 

L'alpaga ou alpaca est un péruvien frisé au poil doux.

 

 

 

 

 

Le lunkarya

 

 

  

Il naît en Suède en 1986, d'un croisement entre un cobaye à poils longs et bouclés, et un péruvien. Cette boule de poils échevelés ne doit pas être croisée avec des curlys et autres.


Le nom de Lunkarya vient de :

- lunka pour "Lundqvist", les premiers "naisseurs" et créateurs de la race
- rya = pour mouton, parce qu’ils naissent comme les petits moutons (tout frisés !)…
 

Son corps et court, compact avec des épaules larges. La tête doit faire le quart du corps.

 

Il possède de grandes oreilles pendantes et plates, de grands yeux noirs et ronds.

 

Son pelage rêche et ondulé s'acquiert au fils des mois. Il doit être " désordonné " et son ondulation ne suit pas la forme du corps . Le petit lunkarya naît bouclé.

 

On distingue deux rosettes sur l'arrière-train à même hauteur et rapprochées.

 

A 4 mois, une frange entoure sa tête.

 

On reconnaît un bon Lunkarya à la naissance à la dureté de son poil.
Les premiers jours, les poils sont rêches, puis les poils sur le nez et autour des yeux "tombent" pour ensuite se régénérer (comme chez les très bons US Teddy)… le poil est plus doux jusqu’à l’âge d’environ 3 mois, ensuite il redevient vraiment rêche…

 

  

 

 

 Le Merino

 

 

 

 

 

 

 

Le Curly

 

Le Curly est une race et un gène à part.
Il s’agit d’une mutation, apparue dans un groupe de cobayes abyssiniens en 1986 en Suède.
Le gène de cette mutation a été transmis ensuite à des Péruviens, ce qui a donné les Lunkaryas.Le gêne Curly est dominant. Il apparaît toujours. Il n'existe donc pas de porteur Curly.

Le poil est ondulé, légèrement frisé et un peu plus long que le US Teddy .Il est de quatre centimètres aux épaules, et de 6 sur la croupe.

 

Chez le jeune nouveau-né, il doit être en tout point comme le lunkarya, avec un poil très rêche, très dense et de petites boucles très serrées.

Il doit posséder, tout comme le lunkarya, deux rosettes présentes sur la croupe, et
placées au bon endroit . Il ne doit pas posséder, à l'encontre du lunkarya, l'implantation sur la tête qui ramène le poil en avant (le pony), que l'on trouve également chez le lunkarya.

 

 

 

 

QUELLE JOLIE FRIMOUSSE ! mais pas parfaite ...

 

 

 

 

 

 



01/01/2006
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres